Gethsémané

Il y a quelques jours, le Seigneur m’a demandé de lire un passage spécifique dans Matthieu 26 : Jésus dans le jardin de Gethsémané.

Je me suis demandée ce que je pourrais bien y trouver de plus que ce que je n’ai déjà lu. Dans ce passage, Jésus prie, les disciples s’endorment et enfin Il est capturé par les Romains. J’ai donc ouvert mon application de la Bible et j’ai relu ce passage avec plus d’attention, demandant au Seigneur de me révéler Sa parole. J’y ai trouvé bien plus d’informations et de révélations que je ne le croyais !

C’est pour cela que l’on dit que la Parole est vivante ! À chaque lecture elle nous révèle quelque chose de nouveau !

Persévérance VS Endormissement

Il y a une chose qui m’a beaucoup frappée ! Jésus, rempli de l’Esprit, va prier 3 fois en demandant à ses disciples de veiller. Premièrement, Il a persévéré dans la prière mais toujours en demandant que seule la volonté de Dieu soit accomplit. Deuxièmement, Il n’a pas cherché à quitter sa position humaine mais Il a accepté ce qui devait arriver dans les prochaines heures. Comme nous le dirions dans un langage courant : Il ne s’est pas défilé ! Pour moi, c’est à ce moment là que le Sauveur entre pleinement en action !

À contrario, les disciples se sont endormis par 3 fois pendant que Jésus priait. Ils n’ont pas pu rester éveillés et soutenir Jésus en prière. Ils se sont endormis. Ils représentent toutes ces fois où nous ne prions pas alors que le Seigneur nous demande de le faire ! Ils représentent notre banalisation de ce que nous avons acquis à La Croix, UNIQUEMENT PAR GRÂCE. Ils représentent l’être humain, tiraillé entre la chair et l’Esprit.

« Restez vigilants et priez pour ne pas céder à la tentation. L’esprit est bien disposé, mais par nature l’homme est faible. » Matthieu‬ ‭26:41‬ ‭

Que devons-nous retirer de ce passage ?

Nous ne sommes pas parfait et nos relations interpersonnelles ne le sont pas non plus. Cela peut nous arriver de blesser un ami alors que ce n’était pas dans notre intention… Nous pouvons avoir une parole maladroite sans nous en rendre compte ou nous pouvons oublier de prendre des nouvelles d’une amie ou d’une collègue de travail… même si nous sommes sauvés et purifiés, nous restons des êtres humains avec une âme, un esprit et un corps. Nous décevrons toujours quelqu’un, nous ne saurons jamais satisfaire tout le monde. Dans ce passage, les disciples n’étaient pas conscients de l’importance de ce qui était en train de se passer, ce qui les a amené à fermer les yeux. Jésus a ressentis la solitude car ils n’ont pas su soutenir leur maître, leur ami.

« Il revint vers les disciples, qu’il trouva endormis, et dit à Pierre: «Vous n’avez donc pas pu rester éveillés une seule heure avec moi ! » Matthieu‬ ‭26:40‬

Ce passage nous révèle aussi notre étrange capacité à nous endormir sur nos acquis. En effet, nous prenons pour acquis certaines amitiés, certaines relations professionnelles. Nous croyons que parce que nous sommes en compagnie de Jésus, nous n’avons plus rien à faire ! Mais ce n’est pas vrai ! Comme Jésus l’a demandé à Ses disciples, nous avons aussi notre part à faire avec Jésus ! D’ailleurs, Jésus leur demande de le soutenir pendant la prière. À ce moment là, Il avait besoin de Ses disciples et de soutien. Oui, Jésus est Dieu, mais il vivait comme un homme, ressentait les émotions d’un homme et Il avait mal et peur comme un homme.

« Il prit avec lui Pierre et les deux fils de Zébédée, et il commença à éprouver de la tristesse et des angoisses. Il leur dit alors: «Mon âme est triste à en mourir. Restez ici, éveillés avec moi. » Matthieu‬ ‭26:37-38‬

La persévérance s’acquiert à force de pratiquer ! Si nous ne voyons pas encore de percée dans notre vie sur les sujets qui nous tiennent à cœur, alors continuons de prier, persévérons ! Il est plus facile de céder à la chair et de s’endormir plutôt que de persister en prière ! Jésus a persévéré jusqu’à ce que Son cœur soit en paix et parfaitement aligné avec la volonté du Père. Il n’a pas cessé de prier !

« Il les quitta, s’éloigna de nouveau et pria pour la troisième fois, répétant les mêmes paroles. » Matthieu‬ ‭26:44‬

Nous prions souvent de la mauvaise manière ! Jésus priait toujours pour que la volonté du Père soit accomplie ! Il s’appliquait à ce que Sa volonté soit alignée avec la volonté de Dieu ! Il existe différentes manières de prier mais la plus efficace c’est de prier la volonté parfaite du Père pour nos vies ! Priez que le Seigneur vous révèle ce qu’Il attend de vous, qu’Il vous donne la clairvoyance. Méditez et priez encore sur ce sujet jusqu’à ce que la paix vous envahisse et que, même si c’est difficile et incompris par votre entourage, vous mettiez en pratique ce qu’il vous a demandé.

« Il s’éloigna une deuxième fois et fit cette prière: «Mon Père, s’il n’est pas possible que cette coupe s’éloigne [de moi] sans que je la boive, que ta volonté soit faite!» » Matthieu‬ ‭26:42‬

L’humilité

Dans ce passage, Jésus, fils de Dieu, le Messie, est en train de s’humilier devant Dieu le Père alors qu’il pourrait dire stop et reprendre sa position divine ! Il a décidé d’aller jusqu’au bout sans rappeler à Dieu qui Il est ! C’est d’ailleurs un passage qui démontre la différence entre l’humilité et l’humiliation ! En effet, avant d’être humilié en public par les romains et les juifs, Jésus s’est humilié devant le Père Tout-Puissant ! Il s’est abaissé volontairement, il avait conscience de ses limites et de ses faiblesses en tant qu’homme avant de se faire humilier par les hommes.

« Puis, ayant fait quelques pas en avant, il se jeta sur sa face, et pria ainsi: Mon Père, s’il est possible, que cette coupe s’éloigne de moi! Toutefois, non pas ce que je veux, mais ce que tu veux. » Matthieu 26:39

« Là-dessus, ils lui crachèrent au visage, et lui donnèrent des coups de poing et des soufflets…» Matthieu 26:67

L’obéissance de Jésus est un exemple parfait pour nous ! Malgré la vision de ce qu’Il allait subir et vivre à notre place, Il n’a pas reculé et Il est allé jusqu’au bout ! Par Son obéissance nous avons été pardonné et sauvé de la mort éternelle ! J’aimerai savoir quel homme, sachant qu’il va à l’abattoir, irait droit vers la mort ? Quel homme ne chercherait pas à fuir et à sauver sa vie par n’importe quel moyen ? Aucun ne voudrait subir tout ce que Jésus a subit et tous chercheraient à fuir. Parfois, Dieu va nous demander de poser des actes, de faire des choses pour lesquelles nous ne sommes pas enchantés ou qui ne nous font pas plaisir. C’est à nous de choisir si nous allons marcher dans l’obéissance ou non ! Mais encore, à qui allons-nous obéir ?

« Penses-tu que je ne puisse pas invoquer mon Père, qui me donnerait à l’instant plus de douze légions d’anges ? Comment donc s’accompliraient les Écritures, d’après lesquelles il doit en être ainsi ? » Matthieu 26:53-54


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s