Les apparences sont trompeuses

« … L’Eternel ne considère pas ce que l’homme considère; l’homme regarde à ce qui frappe les yeux, mais l’Eternel regarde au coeur. » 1 Samuel 16:7

Il est habituel, pour l’être humain, de se créer une première impression selon ce qu’il voit avec ses yeux. Cela peut être un vêtement porté, une attitude, une façon de parler peu spirituelle, une coiffure négligée, etc.

Par exemple, mon mari est une personne qui, au premier abord peut paraître trop naturel, sans réfléchir forcément aux mots qu’il emploie et son attitude peut laisser croire qu’il est un homme qui n’a pas beaucoup de connaissances ou qui a peu de réflexion. Attention, je ne réduis pas du tout mon mari car je connais son coeur (moins que le Seigneur) et ce que je décris n’est absolument pas la personne qu’il est ! En effet, lorsque l’on prend le temps de discuter avec lui, c’est un homme rempli de connaissances dans plusieurs domaines, qui réfléchit beaucoup à ce que chaque décision pourraient engager et qui amène à une réflexion sous un autre angle dans beaucoup de domaines. Il peut paraître irréfléchi mais il est plutôt perspicace. Il n’utilise pas de mots savants mais il a beaucoup de connaissances. Il ne prend pas forcément soin de lui physiquement tous les jours (pas rasé, coiffé décoiffé, casquette, pantalon de travail, etc) mais il aime se faire beau lorsqu’il ne travaille pas. Il a un coeur énorme et aime recevoir et s’assurer que tout est correct pour tous le monde. Pour finir, c’est un homme simple, qui ne se prend pas la tête, remplit d’humour et qui aime détendre l’atmosphère lorsqu’elle est trop pesante (même quand elle ne l’est pas). OUI, j’aime mon mari !!!! Sous ses airs jovial et plaisantin, se cache un homme sérieux, soucieux et attentif qui est prêt à tendre la main et à aimer les gens !

En ce qui me concerne, au premier abord, on peut croire que je suis intimidée, douce, patiente, effacée. Il fût un temps où je rougissais lorsque je parlais au milieux d’un groupe et où je tremblais lorsque je prenais la parole face à une seule personne. Cela m’a beaucoup déroutée car je n’avais jamais rougi de toute ma vie ! Les gens peuvent croire que je ne réfléchit pas beaucoup ou que je ne suis pas apte à prendre les bonnes décisions, car ils me sentent, peut-être, trop fragile ! Ils peuvent aussi penser que la seule chose qui m’intéresse c’est moi-même avant tout ! Hors, je suis plutôt rapide d’exécution, très vive d’esprit, capable de proposer plusieurs solutions à un problème et d’amener des améliorations. J’aime savoir que les gens se portent bien et ne manquent de rien. J’aime avoir des moments de solitude mais j’aime mieux être en compagnie de belles personnes et passer des moments fraternels de qualité ! J’apporte souvent des nouvelles idées et j’amène aussi un nouvel angle de réflexion sur les sujets qui nécessitent de trouver des solutions. Je suis loyale et lorsque je m’engage ce n’est pas à la légère. Ce n’est pas évident de parler de mes qualités lorsque j’ai l’habitude de regarder mes défauts et ce que je ne sais pas faire. La seule chose qui est vraie, et que je n’arrive pas encore à cacher, c’est que je suis une personne hypersensible (mais j’y travaille avec le meilleur médecin au monde : Jésus).

Si je devais donner d’autres exemples, je parlerais de cette personne d’origine maghrébine qui est chrétienne mais qu’on penserait musulmane de part son pays d’origine. Je pourrais parler de cette mère de famille qui a 6 enfants à seulement 25 ans et que l’on regarde de travers alors qu’elle est mariée et qui a réussi à acheter sa maison. Je pourrais parler de cette dame d’un certain âge qui passe son temps assise sur ce banc à observer les gens, pensant qu’elle est dans le besoin alors qu’elle n’a plus de famille et qu’elle est seule malgré sa grande fortune. Je pourrais parler de cet homme riche qui semble vaniteux et orgueilleux et qui ne semble pas aimable alors qu’il est dans une souffrance horrible parce qu’il se dit qu’il a échoué dans son rôle de père et que son mariage est détruit. Je parlerais aussi de cette personne obèse dans ce restaurant qui mange un plat qui semble être succulent mais Oh combien riche en calories alors qu’elle suit un régime stricte au quotidien suite à des problèmes de santé mais qui se permet un écart pour l’anniversaire de son mari ce jour là ! Je voudrais absolument parler de cette adolescente entourée d’un groupe d’ami joyeux et qui a le sourire en tout temps mais qui se retrouve chaque soir dans sa chambre avec ce sentiment de solitude profonde et de n’être rien sur cette terre, vivant secrètement dans la dépression.

Cela n’aurait pas de fin !

L’être humain est énormément dirigé par ce qu’il voit, par ses émotions, par ses impressions, par ses ressentis. Il est d’ailleurs plus facile, et cela très souvent, de croire ce que l’on voit, plutôt que d’essayer de connaître la réalité et la vérité. Parfois, il est plus facile de s’arrêter sur ce que l’on à vu de quelqu’un plutôt que de creuser et de comprendre sa réalité et de connaitre cette personne.

La ruine d’aujourd’hui est le château d’autrefois ! – Foi Chrétienne

Il est donc primordial de ne pas s’arrêter à ce que semble être telle ou telle personne mais d’aller plutôt vers elle, ou du moins, si cela est difficile pour vous, de laisser une porte ouverte pour entreprendre un échange et pour la connaître davantage !

Saurez-vous sur quelle pépite vous tomberez ? Et si c’était une personne envoyée par le Seigneur en réponse à votre prière ? Et s’il était temps d’avancer et de laisser vos préjugés derrière vous en ayant le courage de laisser cette personne entrer dans votre vie ?

« Mes frères et sœurs, gardez-vous de toutes formes de favoritisme : c’est incompatible avec la foi en notre glorieux Seigneur Jésus-Christ. 2 Supposez, en effet, qu’un homme vêtu d’habits somptueux, portant une bague en or entre dans votre assemblée, et qu’entre aussi un pauvre en haillons. 3 Si, voyant l’homme somptueusement vêtu, vous vous empressez autour de lui et vous lui dites : « Veuillez vous asseoir ici, c’est une bonne place ! » tandis que vous dites au pauvre : « Tenez-vous là, debout, ou asseyez-vous par terre, à mes pieds », 4 ne faites-vous pas des différences parmi vous, et ne portez-vous pas des jugements fondés sur de mauvaises raisons ? » Jacques 2:1-4

Frères et soeurs, priez pour que le Seigneur vous garde de toute mauvaise fréquentation mais aussi demandez au Saint-Esprit de vous guider dans vos relations, ainsi que de vous révéler les coeurs qui appartiennent (et qui appartiendront) au Seigneur.

Peu importe si cette personne semble pauvre, riche, triste, joyeuse, timide, extravertie, solitaire, avec un groupe d’amis fourni : tant qu’elle a été envoyé par Dieu, dans votre vie, alors considérez-la pour ce qu’elle est aux yeux du Seigneur et non selon ce qu’elle représente aux yeux du monde.


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s