La résilience

Faire preuve de résilience c’est accepter une situation passée plus ou moins traumatisante (mais qui a un impact dans notre vie présente) puis de décider de se reconstruire et de dépasser cette situation !

Une fois que nous prenons enfin la décision de faire de ce traumatisme ou de cette épreuve une force, avec l’aide du Seigneur, le processus de reconstruction prendra le temps qu’il faudra. Parfois cela peut être très rapide, d’autres fois, cela peut s’avérer plus long et douloureux.

J’aimerais vous partager quelles sont les différentes étapes de la résilience, selon mon expérience.

I/ Décider de faire face à la situation passée

Cette étape est primordiale et très précieuse car c’est d’elle que découlera votre délivrance, c’est à partir de cette honnêteté, de cette humilité et de cette sincérité que le Seigneur guérira votre âme. Vous devez donc décider de regarder la situation en face même si celle-ci fait mal et que vous avez mal agis : c’est le moment de faire l’état des lieux de manière honnête sans vous ménager et de vous mettre à l’écoute du Saint-Esprit.

II / Trouver la racine de notre mal

Une fois que vous avez regardé en face quels sont vos travers, vos défauts et que vous avez identifié d’où vient votre douleur et les comportements qui en découlent, vous devez demander au Saint-Esprit de vous révéler la racine. Par exemple, si vous êtes susceptibles, la racine vient souvent d’un parent autoritaire, qui vous a brimé, qui vous écrasait, vous dévalorisait, vous critiquait. Ça renvoie à un sentiment d’injustice profond. Dans ce cas, la susceptibilité n’est pas la chose à éliminer mais c’est ce qui a causé cette réaction qui dit être retiré.

« On n’enlève pas une mauvaise herbe en la coupant mais en l’arrachant dès la racine. » Jessica FC

III / Accueillir les émotions

Ce moment est très important. Dieu vous a créé avec des émotions agréables et moins agréables à ressentir car il ne souhaitait pas que vous soyez comme des robots, dénués de sensibilité. Vous avez le droit donc de ressentir la colère, la honte, la culpabilité ou la rage, autant que la joie, la paix, l’amour ou l’excitation. Cependant, il est important de ne pas demeurer dans ces émotions trop longtemps car cela peut devenir une porte pour l’ennemi de notre âme ! Je vous conseille vivement d’être accompagné de quelqu’un de confiance et de sage lorsque vous vivez ce moment, qui sera la voix de la sagesse mais de la tempérance aussi. Autorisez-vous a vivre les émotions liées à ce que le Saint-Esprit vous a révélé.

IV / Le pardon

À cette étape c’est le moment de demander pardon et de pardonner ! Soyez dans l’humilité (et non l’humiliation) et écoutez le Saint-Esprit vous dire ce que vous devez faire et à qui vous devez vous adresser. Il ne vous demander jamais de faire quelque chose qui va au-delà de ce que vous êtes capable de faire. Demandez pardon à Dieu ainsi qu’aux personnes à qui vous avez fait du tord. Ensuite, pardonnez aux personnes qui vous ont fait souffrir. Vous n’êtes pas obligé d’entrer en contact avec les personnes concernées. Ce qui est important c’est votre disposition de cœur. Enfin, pardonnez-vous vous-même, même si ce que vous avez vécu vous a amené à poser des gestes honteux envers quelqu’un ou envers vous-même ! L’étape du pardon est très importante, ne la négligez pas ! (vous savez que le manque de pardon peut être la racine de votre maladie ?)

V / Il est temps de prier

Après avoir effectué un mega nettoyage émotionnel et spirituel, il est temps de s’enfermer et de prier. Remettez à Dieu votre peine, votre colère, votre fardeau, vos erreurs, votre culpabilité, peu importe que ce soit horrible ou pas. Prenez conscience que Jésus a TOUT porté sur lui à La Croix (vos erreurs, vos douleurs, vos réactions, l’indifférence dans votre enfance, la maltraitante, etc) et qu’il n’a rien laissé, rien oublié à ce moment là ! Il a tout pris pour que vous ne portiez pas la conséquence de vos erreurs !

VI / Laissez le Saint-Esprit s’exprimer

C’est le moment où le Saint-Esprit va se manifester très fortement ! Alors pleurez, riez, sautez, dansez, criez tant que cela est nécessaire sans vous auto contrôler ! Laissez les émotions sortir de vous car c’est maintenant que la guérison de votre âme s’opère ! Laissez couler le flot d’eau vive qui vient nettoyer votre âme en profondeur. Le Seigneur est bon !

VII / Relevez la tête

Maintenant que vous avez vécu toutes ces étapes, relevez la tête, regardez vers le ciel en étant fier/fière d’être un enfant de Dieu. Vous avez enfin décidé de laisser ce qui vous retenait captif, BRAVO ! Vous n’êtes plus écrasé par le poids de l’oppression ! Rendez grâce à Dieu pour cette libération, pour Jésus et l’œuvre de La Croix et pour tout ce que vous jugerez nécessaire !

Votre nouvelle vie de liberté en Christ commence enfin !


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s