Lâcher prise

D’aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours été dans la perfection. Petite, je devais être sage. À l’école, je devais ramener les meilleures notes et être parmi les 3 premiers de la classe. Au travail, je n’avais pas le droit à l’erreur car elle pouvait être catastrophique. Même lorsque j’ai rencontré le Seigneur, je n’ai pas vraiment saisi le fait que j’étais sauvée par grâce. J’avais encore le sentiment de devoir performer pour avancer et pour qu’Il soit fier de moi.

Au bout d’un certain temps, j’ai compris que je devais lâcher prise et j’ai même réussi. Cela n’a pas duré très longtemps, malheureusement.

Lire la Suite

Cesse de prier 2

Il y a 6 mois de cela, j’ai écrit un article sur la prière. Si vous ne l’avez pas lu, je vous invite à le faire car l’article que vous vous apprêtez à lire est, en quelque sorte, la suite. Dans la première partie, je vous parlais d’une personne pour qui j’ai prié, jeûné, à qui j’ai parlé de Dieu en long, en large et en travers mais qui ne voulait rien savoir de lui. Cela n’a pas ENCORE changé mais j’ai la foi.

Lire la Suite

Tu as de la valeur…

Aujourd’hui, on se retrouve pour parler de la valeur que tu as. Je ne parle pas de la valeur que tu as pour tes parents, ton employeur, tes enfants ou ton époux(-se). Je ne parle pas de la valeur que tu as sur le marché du travail, de tes diplômes, du nombre d’années d’études qui font de toi telle ou telle personne. Je parle de la valeur que tu as aux yeux du Seigneur ! Cette chose bien plus importante que les choses de ce monde !

Lire la Suite

La résilience

Faire preuve de résilience c’est accepter une situation passée plus ou moins traumatisante (mais qui a un impact dans notre vie présente) puis de décider de se reconstruire et de dépasser cette situation !

Une fois que nous prenons enfin la décision de faire de ce traumatisme ou de cette épreuve une force, avec l’aide du Seigneur, le processus de reconstruction prendra le temps qu’il faudra. Parfois cela peut être très rapide, d’autres fois, cela peut s’avérer plus long et douloureux.

Lire la Suite

Laisser le passé et se détacher de la culpabilité

J’ai passé plusieurs années écrasée par le poids de la culpabilité mais aussi emprisonnée de mon passé ! Cela a eu des effets sur mon corps ainsi que dans mes relations avec nos enfants.

Pendant le confinement (oui, ce confinement n’a pas été vécu tout à fait sereinement), j’ai été replongée face tous mes manquements dans l’éducation de nos enfants ! Nous avons vécu quelques situations très difficiles, notamment avec notre dernier et de la désobéissance avec notre aînée. À cause de ces défis, j’ai cherché à savoir quel a été le moment, la parole ou l’action, dans mon passé,

Lire la Suite

Les épreuves… Pourquoi ?

« Je vous ai dit ces choses, afin que vous ayez la paix en moi. Vous aurez des tribulations dans le monde; mais prenez courage, j’ai vaincu le monde. » Jean 16:33

Vous l’aurez compris, nous allons parler des épreuves et difficultés que nous rencontrons dans nos vies. Les questions les plus fréquentes que nous nous posons quand l’épreuve arrive sont « Pourquoi je vis ça ? », « Tu dis que tu m’aime mais pourquoi je vis ça? », « Je ne mérite pas ça !! » ! Alors j’espère aujourd’hui pouvoir vous éclairer, par la grâce de Dieu.

Lire la Suite

From France to Canada

Ramatuelle / France

Il y a de cela 3 ans, nous avons complètement changé de vie du jour au lendemain !

En 2017, je découvrais Dieu et je m’approchais de lui tout doucement, à mon rythme. Mon mari, lui, ne voulait rien entendre de tout ça mais acceptait mon changement et ne m’empêchait en rien. Il y trouvait son compte et aimait beaucoup la nouvelle femme que je devenais. Cette année fût vraiment compliquée pour notre mariage et pour notre famille. Nous étions au bord du divorce, remplis de colère et d’amertume l’un envers l’autre. Je ne savais pas encore, étant bébé dans la foi, que tout ce qui était mis à jour, concernant nos dysfonctionnements familiaux, était un processus normal pour nous guérir et nous libérer.

De son côté, mon mari a toujours eu le rêve de s’installer au Canada alors que moi j’étais plus réticente. D’ailleurs, le jour où j’étais enfin décidée et convaincue que ce serait la meilleure chose à faire, personne ne croyait que j’allais partir car j’étais très (trop) proche de ma famille (parents) et ne pensaient pas que je pourrais vivre sans eux.

En avril 2017, nous avons décidé de déposer un dossier pour un PVT, pensant que cela prendrait un an. FAUX ! Au bout de 4 mois seulement mon mari était tiré au sort et avait reçu sa lettre d’introduction. Le mois d’août a été très intense et en 5 semaines nous avions tout vendu et, le 11 septembre 2017, nous voilà arrivés au Canada avec nos deux enfants, notre chienne et 8 énormes valises. Dans l’avion, nous sommes séparés 15 fois et notre fils a hurlé tout le long du vol (ainsi que les 2 années suivantes…). Nous ne nous étions pas préparés à vivre toutes les épreuves qui allaient suivre.

Durant cette période, 6 mois environs, je me suis éloignée du Seigneur et nous avons suivi nos impulsions, sans prendre en considération la réelle volonté de Dieu.

Photo de Daniel Joseph Petty sur Pexels.com

Cela fait maintenant bientôt 3 ans que nous sommes installés et tout juste 1 an que nous vivons la percée dans notre vie de famille.

J’ai pris le temps de revenir sur cette période difficile et le Seigneur m’a révélé que même si nous avons l’impression d’être parti trop tôt, Il a agis radicalement en nous sortant d’un environnement qui n’était pas propice au bon développement de notre famille, de notre mariage, ainsi qu’au développement de ma relation avec Lui, afin de rétablir Son équilibre au milieu de nous 4.

Dieu ne nous a pas laissé tombé, même si je l’avais mis au second plan… Son amour pour moi n’a jamais changé !

Notre déménagement était le signe d’un renouveau familial.

Nous avons donc quitté un endroit où nous vivions à 10 (nous 4 et le reste de ma famille) pour arriver dans un pays où nous allions vivre à 5 : Dieu, mon mari, nos enfants et moi. Autant vous dire que nous étions obligés de réapprendre à vivre ensemble, sans personne autour de nous, tout en écoutant l’incompréhension, les avis et les critiques de notre famille. Chacun a dû reprendre sa place dans cette nouvelle famille. Ce n’était pas évident, surtout lorsque Dieu est mis de côté.

Bien sûr, cela n’a pas duré et le Seigneur est venue nous sortir de là où nous étions dans notre vie pour de meilleurs jours ! Je me souviens lorsqu’il a pris soin de nous et nous a permis d’avoir le frigo et les placards remplis de nourriture, ou lorsqu’il a éloignée la DPJ de notre foyer. J’aurais tellement à dire sur les bontés de l’Éternel envers nous !

Nous avons vécu beaucoup d’épreuves mais le Seigneur était là pour veiller sur nous et pour nous amener de plus en plus vers une vie plus sainte, plus équilibrée, plus paisible, plus remplie de Sa présence et de Son amour. Le Seigneur a transformé notre désert en jardin d’Eden. Il a transformé notre famille en miette en une famille soudée et solide. Il a transformé notre mariage bâtit sur un jeu de cartes en un mariage bâtit sur le ROC.

Je voulais que vous sachiez que, même si vous vous trompez et que vous ne prenez pas le chemin que Dieu a prévu pour vous, Il peut toujours transformer le mal en bien. Même si vous pensez que c’est impossible : Il le fera. Il vous suffit de Lui laisser la place et de Lui ouvrir votre coeur. Pour ma part, me voyant dans un piteux état, mon mari a fait ce qu’il fallait pour que Dieu revienne dans ma vie ! L’homme incroyant qu’il était a vu que, sans le Seigneur, ça ne fonctionnait plus ! Dieu s’est servit de mon mari pour que je revienne à Lui. Mais il a fallu que je baisse les armes et que je lui ouvre à nouveau mon coeur. Dieu se servira de quelqu’un et provoquera la situation qui vous permettra d’avancer vers Lui.

Vous aviez médité de me faire du mal : Dieu l’a changé en bien, pour accomplir ce qui arrive aujourd’hui, pour sauver la vie à un peuple nombreux. Genèse 50:20

Ce qui est impossible aux hommes est possible à Dieu. Luc 18:27

Aujourd’hui, nous sommes toujours là, au Canada, plus heureux que jamais, vivant d’autres défis pour nous peaufiner, nous sculpter, nous façonner, dans la paix et dans l’amour.